ClickCease
agréé assurance icone

Agréé Assurances

Intervention en 1h - 7j/7

WidgetAvisVerifies

Comment bien entretenir vos canalisations tout à l’égout ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
entretien canalisation tout à l'égout proxi débouchage

Les engorgements de canalisation, les mauvaises odeurs, ainsi que les refoulements de boue sont autant de désagréments accablants. Il est pourtant possible de les éviter. En effet, un entretien de bonne qualité permet de maintenir en bon état le système d’assainissement de sa maison. Voici les meilleures recommandations pour un système d’assainissement d’entretien de canalisation tout à l’égout.

Pourquoi est-il si crucial d’entretenir convenablement le système d’assainissement de sa maison ?

assainissement non collectif

Que l’on ait une habitation aux canalisations tout à l’égout, ou que sa maison soit pourvue d’une fosse septique ou d’une fosse toutes eaux, particuliers comme collectivités territoriales sont les premiers responsables d’un entretien adéquat du système d’assainissement. 

Peu importe le système d’assainissement d’une maison, l’entretien des canalisations tout à l’égout est crucial pour :

  • que l’assainissement de l’habitation tienne bon sur la durée avec un fonctionnement optimal ;
  • prévenir les accumulations boueuses ;
  • une circulation d’eau respectueuse de l’environnement ;
  • une protection du sol et de la nature.
  • un traitement de l’eau qui la débarrasse de germes pathogènes.

De telles dispositions permettent d’éviter des maladies dangereuses aux usagers du système d’assainissement.

Quelles dispositions prendre quand son assainissement est raccordé au tout à l’égout ?

canalisation égout entretien canalisation tout à l'égout

Lorsque le regard (l’accès favorisant le maintien du système d’assainissement) abritant votre compteur est sur la parcelle qui vous appartient, c’est à vous que revient la responsabilité de maintenir son bon fonctionnement en le gardant propre et en évitant d’y entreposer quoi que ce soit.

Pour y parvenir, revêtez le compteur d’un isotherme de protection pour contrer le gel qui pourrait lui nuire. Un isolant en polystyrène sera parfait parce qu’il est inattaquable par l’humidité. Le chiffon, la paille, la laine de verre quant à eux, ne tiennent pas longtemps et sont absolument à éviter.

En outre, il est capital tous les ans, de procéder à un nettoyage minutieux de l’intérieur du regard au moins 2 fois. La vanne d’arrêt doit elle aussi être manipulée en moyenne 2 fois dans l’année. Où se trouve la vanne d’arrêt ? Elle est positionnée juste derrière le compteur.

Le comportement à adopter quand on est doté d’un système d’assainissement non-collectif

Un système d’assainissement non-collectif implique qu’on est doté d’une fosse toutes eaux, d’une fosse septique, d’une station de purification ou des appareils qui exécutent le prétraitement des eaux usées. Voici des conseils adaptés pour maintenir en bon état de fonctionnement ce type d’équipement.

Veiller à la vidange

vidange fosse septique assainissement

Afin que le système d’assainissement fonctionne correctement, il est primordial que la hauteur de la boue soit inférieure à 50 % de la hauteur de la fosse ; autrement dit, la boue doit constituer moins de la moitié de tout le volume de la fosse. Cette jauge se situe à 30 % pour une micro-station. 

Ainsi, lorsque la quantité de boue dans une fosse avoisine un volume de 50 % (30 % pour une micro-station) ou la dépasse, il devient impérieux de faire vidanger l’installation, et ce, par des services compétents. Lorsqu’une maison n’est pas habitée en surnombre, c’est en moyenne tous les 4 ans qu’il faut solliciter les services d’un vidangeur professionnel.

Vous devez donc de temps en temps inspecter la fosse et si possible, relever le niveau de la boue. Un odomètre facilitera la tâche. Un long bâton peut aussi être un recours si besoin se fait sentir. Lorsque vous examinez une fosse, la prudence doit être fortement de mise. Faites attention à ne jamais laisser un enfant approcher la fosse. 

Par ailleurs, l’H2S est un gaz hautement toxique que diffusent les fosses. Avant tout examen, il est donc recommandé de laisser la fosse s’oxygéner pendant un temps d’abord. En outre, même non exploitée, une fosse reste dangereuse et il est défendu de descendre là-dedans. 

N’hésitez pas à solliciter le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) ou d’autres organismes professionnels pour entretenir vos fosses. Au bout d’un entretien, un certificat est délivré par le service compétent ayant exécuté la tâche. Le certificat indique la nature des matières boueuses et leurs quantités. Il renseigne aussi quant au lieu d’évacuation.

Ces documents servent lors des ventes de maison. Un examen complet (effectué dans les 3 ans) de l’état du système d’assainissement doit être fourni à l’acquéreur d’une maison. 

Veiller à l’entretien 

entretien vidange assainissement

Une vidange même régulière, ne suffit pas à maintenir un bon état de fonctionnement de l’installation. L’équipement doit être rigoureusement entretenu. Il convient ainsi, de souscrire un service de maintenance en prenant un contrat de Voiries et Réseaux Divers (VDR) en vue du nettoiement et du remplacement de certains éléments en guise de prévention.

Voici selon les équipements, quelques recommandations de maintien : 

  • À intervalle de 4 mois, les filtres de prétraitement de l’eau doivent être inspectés et mis à propre pour une fosse septique.
  • Par rapport au regard qui assure la répartition, tous les 6 mois, il importe d’éliminer les matières qui se déposent au fond pour favoriser une bonne circulation des effluents. En se servant d’un jet d’eau, il est possible de bien rincer le regard. 
  • L’inspection tous les 6 mois de la sortie du rejet est capitale. Que le rejet se fasse dans un cours d’eau ou qu’il se fasse dans un fossé, cette sortie peut éventuellement subir une obstruction par des feuilles ou des graviers véhiculés par les eaux de ruissellement produites par la pluie. 
  • Pour ce qui est de la micro-station, une vérification régulière est obligatoire et doit impérativement se faire par le SPANC dans une périodicité de 10 ans. 

Par ailleurs, la vidange de la cuve doit s’exécuter tous les 6 mois (station à boues actives) et tous les ans (station à culture fixe).

proxi dbouchage assainissement entretenir

Pour résumer, l’assainissement raccordé à l’installation publique requiert une mise à propre de l’intérieur du regard au moins 2 fois l’an ainsi que la manipulation de la vanne d’arrêt 2 fois l’année. Tous les 4 ans, la vidange de l’installation par un professionnel, est à respecter. En guise de prévention, le renouvellement et le nettoyage de l’assainissement individuel de votre maison doivent être remis aux bons soins d’une société VDR.

Laisser un commentaire

Nos atouts

disponible 7 jours sur 7

Disponible 7j/7

Artisans Qualifiés

prix transparent

Tarifs Transparents

agréé assurance icone

Agréé par les Assurances

services client 100% satisfaction

Service Client 100% Satisfaction

Avis Clients

Agréé toutes assurances

Partenaires des  grandes marques