ClickCease Comment utiliser une ventouse pour le débouchage ? - Proxi-Débouchage
agréé assurance icone

Agréé Assurances

Intervention en 1h - 7j/7

WidgetAvisVerifies

Comment utiliser une ventouse pour le débouchage ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
utilisation ventouse débouchage canalisation

Si dans les foyers on ne devrait utiliser qu’un seul procédé de débouchage de canalisation, ce serait la ventouse. Elle est en effet peu onéreuse et simple d’utilisation. Qu’un embouteillage se manifeste dans l’évier de cuisine, dans les toilettes, la baignoire ou dans un lavabo, on peut soi-même régler le problème avec une ventouse de débouchage. Ceci dit, il ne suffit pas de posséder une ventouse pour désencombrer correctement et aisément une canalisation obstruée. Connaître la bonne technique est primordial.

Les phases de l’utilisation d’une ventouse

ventouse debouchage

Avant de décliner les différentes étapes d’un désencombrement de canalisation avec une ventouse, il faut signaler qu’il est primordial de faire un choix judicieux de ventouse selon ce que l’on veut faire. On peut ainsi distinguer 2 catégories de ventouse. 

Les ventouses pourvues d’un embout supplémentaire visible dans la face interne de la coupelle, sont dédiées au débouchage des WC. Quant aux ventouses munies d’une coupelle simple, elles sont parfaites pour établir des jointures étanches au bout des tuyaux de douche, d’évier, de lavabo, etc. 

La réussite du déblocage d’une canalisation avec une ventouse exige de chacune des étapes, qu’elle soit bien accomplie. Voici comment il faut procéder pas à pas, à la libération des canaux à l’aide d’une ventouse. 

Augmenter de l’eau dans l’évier ou dans le lavabo

ventouse évier nettoyage canalisation

La désintégration d’un bouchon avec une ventouse se fait par aspiration et par pression ; et cela nécessite de créer un joint étanche entre la ventouse et le point de contact de cette dernière avec le lavabo ou l’évier. La présence de l’eau favorise la réalisation de ce joint hermétique. La quantité d’eau nécessaire pour cela, est celle qui permet de couvrir tout le caoutchouc de la ventouse, pas plus. Lorsque l’on affaire à une canalisation partiellement bouchée, donc qui laisse couler de l’eau, il importe d’augmenter un peu plus d’eau pour que cette dernière ne se retrouve pas en quantité insuffisante pendant qu’on manipule la ventouse.

Maintenir dans la cuvette du WC juste ce qu’il faut

Certaines toilettes obstruées le sont si sévèrement que l’eau ne passe pas du tout ; les cuvettes de ces toilettes sont souvent pleines. Dans une telle situation, il convient de diminuer la quantité d’eau jusqu’à obtenir un volume juste suffisant pour couvrir le caoutchouc de la ventouse. Cela est suffisant pour réaliser le joint hermétique indispensable pour l’aspiration et la pression. 

Compresser le trop-plein

Éviers et baignoires dans leur majorité, ont un trop-plein qu’il faut absolument boucher avec un chiffon préalablement humidifié. Pourquoi ? Cette précaution empêche l’infiltration de l’air. En effet, lorsqu’une canalisation fonctionne normalement, c’est le trop-plein qui permet à l’air de passer dans les tuyaux pour assurer les évacuations. Cet air étant gênant pour l’opération de débouchage, il demeure impérieux de bloquer son passage avec un chiffon mouillé. 

Bloquer l’interférence de l’air dans l’opération de débouchage

Comme signalée précédemment, la présence de l’air dans les tuyaux empêche d’avoir une pression et une aspiration suffisante pour déstabiliser un bouchon. Il est important de savoir que tous les tuyaux d’un réseau d’assainissement d’une maison, sont connectés. D’où la nécessité de boucher aussi les tuyaux à proximité de l’évier, du lavabo ou du WC que l’on veut désencombrer. Ainsi, user d’une ventouse pour le débouchage d’un WC, impose que l’on ferme avec des chiffons humidifiées, la canalisation du lavabo et celle de la baignoire par exemple. 

Bien positionner la ventouse

Pour ce qui est des baignoires, éviers ou lavabos, il faut juste poser la ventouse de façon à l’aligner parfaitement avec l’ouverture d’évacuation. La coupelle se trouvera parfaitement immergée. Pour les toilettes, il faudra placer l’embout dans la cuvette de façon à l’immerger dans l’eau. 

Libérer l’air emprisonner pour se faciliter la tâche et réussir le débouchage

ventouse toilett

La ventouse ainsi positionnée pour le débouchage, emprisonnera de l’air. Cet air affaiblira la pression nécessaire pour la désintégration du bouchon. Par ailleurs, tirer le manche de la ventouse sera un calvaire. Il faut donc pour maximiser ses chances, libérer l’air emprisonné dans la ventouse en : 

  • inclinant la coupelle ;
  • laissant les bulles d’air sortir de la coupelle ;
  • pompant 2 à 3 fois la ventouse dans sa position inclinée pour vider l’air de dessous la coupelle.

On est ainsi prêt à repositionner la ventouse.

S’apprêter à pomper adéquatement 

Une fois l’air chassé du dessous de la ventouse, il faut réajuster la position de la ventouse pour se rassurer qu’elle est au-dessus de l’évacuation. Que ce soit pour les toilettes ou pour l’évier et le lavabo, la tige de la ventouse doit être tenue bien verticale. C’est ce qui garantit l’étanchéité du système.  

Pomper verticalement et fermement la ventouse

C’est à 2 mains qu’il faut tenir fermement la tige de la ventouse. La première poussée doit s’exécuter doucement et complètement de manière à ce qu’il ne soit plus possible de pousser. Il faudra ensuite tirer toujours verticalement vers le haut la tige tout en évitant de rompre le joint hermétique établi. On peut ensuite exécuter des mouvements de va-et-vient verticaux pour pomper. 20 secondes de manœuvre suffiront à briser le bouchon. 

Commencer à détruire le bouchon 

Lorsque l’on a ainsi utilisé la ventouse pour le débouchage, il faut bien finaliser la pratique. 20 secondes de pompe passées, on peut décoller la ventouse puis enlever le chiffon. Si des déchets se font visibles, il faut se dépêcher de les recueillir et de leur trouver une place dans la poubelle avant qu’ils ne réintègrent la canalisation.

Finaliser l’opération de débouchage

C’est le moment de recommencer à pomper. Il faut donc remettre en place le chiffon mouillé rapidement, un peu d’eau, puis la ventouse sans oublier de chasser l’air de dessous cette dernière. Repositionner correctement à la verticale pour assurer une bonne étanchéité et pomper à nouveau pendant 20 secondes. User d’une ventouse pour déboucher les toilettes exige que l’on fasse au moins 2 fois l’opération avant de tirer la chasse d’eau. En effet, les professionnels du débouchage conseillent de vérifier que le déblocage a été un succès avant de chasser l’eau.

Maintenant que les déchets sont retirés, il faut tirer la chasse d’eau ; pour l’évier ou le lavabo, c’est le robinet qu’il faut actionner pour rincer les conduits. Si l’eau s’accumulait à nouveau dans la cuvette, il faut arrêter l’approvisionnement en tournant la valve située à droite des toilettes, dans le sens gauche-droite.

Lorsque la ventouse n’a pas donné un résultat de débouchage probant, on peut reprendre le procédé encore une fois. Si le désagrément perdure, il est possible de recourir à un furet ou de solliciter l’expertise des professionnels. 

Laisser un commentaire

Nos atouts

disponible 7 jours sur 7

Disponible 7j/7

Artisans Qualifiés

prix transparent

Tarifs Transparents

agréé assurance icone

Agréé par les Assurances

services client 100% satisfaction

Service Client 100% Satisfaction

Avis Clients

Agréé toutes assurances

Partenaires des  grandes marques